On n’a pas pris le temps de se dire au revoir

    On n’a pas pris le temps de se dire au revoir

    C’est le récit d’un homme qui assiste, au même moment, à la destruction de la cité de son enfance et à la disparition de son père. Plus de maison pour témoigner, plus de papa pour raconter un passé méconnu. Il se replonge alors dans son histoire familiale et tente de reconstituer un puzzle personnel incomplet.  Entre deux langues, deux pays, deux cultures, Rachid Bouali doit parfois réinventer sa propre histoire.

    Un récit débordant d’humanité qui commence bien avant sa naissance, dans les collines de Kabylie, et qui se poursuit dans la banlieue de Roubaix, au milieu des joies, des peines, des non-dits, des secrets… Un émouvant retour aux sources pour lutter contre l’ensablement des précieux souvenirs qui font de nous ce que nous sommes et ce vers quoi nous allons.

    Par la compagnie La langue pendue.

    Infos pratiques

    • Vendredi 15 mars, à 20h30
    • Dès 12 ans
    • Tarif C

    Localisation

    L’Atalante (1 rue Jean Vigo)