En chantier

    En chantier

    Dès cet été, de nombreux travaux seront lancés pour améliorer le patrimoine mitryen.

    L’amélioration de votre cadre de vie est au cœur des préoccupations de la municipalité. Aussi, un budget conséquent est consacré chaque année à l’amélioration des voiries et des liaisons douces. 2 600 000 € pour 2019.

    Ainsi, dès cet été, la Ville démarrera de nombreux travaux dans nos rues, d’autres seront lancés d’ici la fin de l’année.

    Avenue Jean-Baptiste Clément

    Des interventions auront lieu du 8 juillet au 16 août afin de reprendre les trottoirs et de sécuriser les passages piétons.

    Ces travaux sont menés dans le cadre de la délocalisation provisoire de l’école Elsa Triolet pour un coût de 258 800 €.

    Rue de Richelieu et impasse Richelieu

    La réfection des chaussées, bordures, trottoirs et caniveaux interviendra au second semestre, pour une durée de 3 mois et pour un coût de 432 924 €.

    Rue Alexandre Ribot

    Fin septembre, une nouvelle couche d’enrobé sera posée sur la chaussée de la rue Alexandre Ribot, entre le n°62 et la rue de la Source pour un coût de 41 700 €.

    Rue de Compiègne

    La réfection de la chaussée, des bordures et trottoirs est prévue du 26 août au 27 septembre pour un coût de 263 700 €.

    Rue des Iris

    Chaussée, bordures et trottoirs seront rénovés du 30 septembre au 25 octobre pour un coût de 203 500 €.

    Allée du cimetière

    Des trottoirs seront créés pour les cheminements piétons du 14 au 18 octobre pour un coût de 35 000 €.

    Rue Gérard Philipe

    Les trottoirs seront repris du 21 au 25 octobre pour un coût de 21 300 €.

    Place de Melun

    Chaussée, bordures et trottoirs extérieurs seront rénovés du 4 au 29 novembre pour un coût de 164 300 €.

    Rue de Dijon

    Chaussée, bordures et trottoirs seront refaits pour un coût de 312 900 €.

    Rue de la Rochelle

    Chaussée, bordures et trottoirs seront rénovés pour un coût de 504 500 €.

    Outre les travaux de voiries, d’autres chantiers s’ouvriront pour certains équipements publics.

    Le stade de rugby de la plaine Guy Môquet fera peau neuve avec l’installation d’une nouvelle tribune, de vestiaires, la mise aux normes du terrain pour accueillir des compétitions et la reprise des voiries et cheminements piétons pour un coût total de 2 000 000€. Le chantier devrait débuter dès le mois de juillet.