La restauration scolaire

    Des menus de qualité / Un lieu d’éducationUn personnel qualifiéUn outil de relation avec les parents / Le projet d’accueil individualisé

    Moment de coupure pour les enfants, le personnel municipal aura le soin d’accueillir vos enfants dans une ambiance détendue en mettant en place, de réels moments de détente et d’échanges.

    Afin de favoriser l’accès à la restauration scolaire du plus grand nombre, la municipalité a fait le choix de pratiquer une tarification des repas en fonction d’un quotient familial.

    Des menus de qualité

    La préparation des repas est organisée par le Siresco, syndicat intercommunal pour la restauration collective. Les menus font l’objet d’un soin particulier sur l’équilibre alimentaire.

    Par ailleurs, le personnel des offices est formé aux méthodes modernes et réglementaires, afin de garantir l’hygiène et la sécurité alimentaire.

    Voir les menus

    Un lieu d’éducation

    L’avant repas est un moment propice pour éduquer les enfants à la propreté, l’hygiène, et la santé.

    Pendant le repas, en dehors de l’apprentissage de nouveaux goûts, ce moment est l’occasion :

    • de développer chez l’enfant sa sociabilité ;
    • de partager et échanger ses expériences avec les copains ou l’animateur ;
    • de lui apprendre à respecter les règles de vie en collectivité.Le repas est également considéré comme un espace de parole, dans le respect des règles de vie en collectivité, qui représente pour l’enfant un temps convivial.

    Avant ou après le repas, pour proposer à votre enfant un moment de détente, les animateurs organisent des ateliers (dessins, contes, jeux collectifs, jeux de société, etc.).

    Les enfants en première année de maternelles font l’objet d’une attention particulière d’accompagnement à la sieste.

    Un personnel qualifié

    Par site, l’encadrement est composé :

    • d’un animateur responsable, titulaire du brevet d’aptitude aux fonctions d’animateurs et de l’attestation de formation aux premiers soins (BAFA) ;
    • d’animateurs, d’ATSEM et/ou d’enseignants.

    Afin d’accueillir les enfants dans de bonnes conditions, le taux d’encadrement est :

    • d’un animateur pour 25 enfants en primaire ;
    • d’un animateur pour 10 enfants en maternelle. 

    Un outil de relation avec les parents

    Les parents ont toute leur place dans ce moment d’éducation.

    Aussi, la Ville a mis en place une commission afin de recueillir vos suggestions. Un représentant de chaque fédération de parents d’élèves, par école, y est convié.

    Par ailleurs, les parents qui le souhaitent peuvent venir partager un temps de restauration en s’inscrivant au préalable auprès du service enfance.

    Le projet d’accueil individualisé

    La circulaire n°99-181 du 10 novembre 1999 du ministère de l’éducation nationale a permis de favoriser l’accueil et l’intégration des enfants atteints d’une maladie chronique, d’allergie et/ou d’intolérance alimentaire, pendant le temps scolaire, par la mise en place d’un projet d’accueil individualisé (PAI).

    La ville de Mitry-Mory met tout en œuvre pour éviter l’exclusion et l’isolement dans lequel une maladie peut placer un enfant et favorise l’adoption de comportements solidaires au sein des accueils périscolaires.

    A ce titre, la Ville a adopté un règlement d’accueil périscolaire pour les familles dont l’enfant bénéficie d’un PAI, dans le but d’harmoniser les conditions d’accueils et de répondre à la multiplicité des situations individuelles rencontrées (traitement médical, régime alimentaire…).

    Le PAI est un protocole spécifique, établi par écrit, entre les parents, le directeur d’école (en concertation avec l’équipe éducative), le médecin scolaire (en concertation avec le médecin traitant) et le maire ou son représentant, qui a pour objet d’organiser, dans le respect des compétences de chacun et compte tenu des besoins spécifiques de l’enfant, les modalités particulières de son accueil tout en fixant les conditions d’intervention des différents partenaires.

    Règlement d’accueil périscolaire – PAI