Tribunes

    Composition des listes / Tribunes

    Le conseil municipal est composé d’élu.e.s issus des trois listes qui se sont présentées à l’occasion des élections municipales de mars 2020.

    Composition des listes

    Liste Mitry-Mory en commun

    Membres : Charlotte BLANDIOT-FARIDE, Marianne MARGATÉ, Franck SUREAU, Julie MOREL, Mohamed KACHOUR, Mélanie ZEDE, Farid DJABALI, Laure GREUZAT, Abdelaziz MOUSSA, Florence AUDONNET, Josiane MARCOUD, Guy DARAGON, Luc MARION, Malik GUEYE, Smaïn TAHAR, Yannick LAGARTO, Louise DELABY, Benoît PENEZ, Christine DELSAUX, Catherine AMARI, Hélène BATHOSSI, Thierry TARQUIN, Dorothée TOPALOVIC, Sylvain BERNARD, Audrey CHARIFI ALAOUI, Zakaria ARBAOUI, Hamé SOUKOUNA

    Liste Le temps d’agir

    Membres : Gérard GAUTHIER, Patricia RUBIO, Houria ATTLANE, Laurent PRUGNEAU, Michaël VAQUETA

    Liste Mitry-Mory notre avenir

    Membre : William GALLE

    Tribunes

    Tribunes publiées dans le numéro de mars 2021 de L’évolution.

    Mitry-Mory en commun

    Pour la jeunesse française, la crise sanitaire est une douloureuse épreuve qui va laisser des traces. Chaque nouvelle mesure sanitaire est une nouvelle situation, difficile et anxiogène, à affronter pour nombre de jeunes. Si le confinement a rendu encore plus visible la précarité sociale, économique et psychologique de notre jeunesse, il a aussi mis en exergue les inégalités qui la touchent, rappelant qu’il n’y a pas une mais des jeunesses. Pour répondre à la situation que nous rencontrons, il faut un investissement lourd et immédiat, adapté et répondant aux besoins divers des jeunes. Des mesures pour leur donner les moyens de leur « insertion » et de leur « intégration » pour une vie digne. C’est pourquoi au dernier conseil, nous avons, aux côtés de madame le maire, adopté une délibération demandant au gouvernement la mise en place immédiate de mesures d’ampleur à destination de la jeunesse et acter l’engagement, par la Ville, d’une réflexion sur la mise en place d’actions nouvelles à destination des jeunes Mitryens.nes.
    Mohamed Kachour pour Mitry-Mory en commun

    Le temps d’agir

    Après Codec, Franprix et Leader Price… Bienvenue à LIDL ! Un grand MERCI à la propriétaire des murs à l’initiative de ce projet. En effet, la réouverture de ce supermarché, tant attendu, permet à de nombreux Mitryens de retrouver un magasin de proximité, d’attirer une nouvelle clientèle et, espérons-le, de redonner un peu de vie à notre centre-ville. Nous nous réjouissons du partenariat entre Lidl et l’USJM handball qui a rapporté 1892 €. A noter que c’est une idée que nous présentions dès 2014 car nos Z.I et Z.A fourmillent d’entreprises en capacité d’aider nos clubs et nos jeunes sportifs. Toutefois, cette ouverture génère, et c’était inévitable, de grosses difficultés de circulation et de stationnement. Avec un parking qui reste trop petit et un aménagement urbain obsolète, notre sécurité. est remise en cause. Mais, la Municipalité va réaliser des travaux dans la rue commerçante après concertation des riverains et des commerçants. Nous avons hâte de découvrir le projet qui sera loin d’être un luxe pour notre ville et qui nous fera, peut-être, entrer dans la modernité ! Prenez soin de vous !

    Mitry-Mory notre avenir

    Colis pour nos séniors de plus de 65 ans, chèque solidarité et services formés pour les aider à mieux vivre sont des actions municipales réservées à nos aînés autonomes, capables de se manifester auprès des services ! A contrario, des séniors en mal de vivre sont isolés et la solitude les éloignent de la vie. Quand la famille lointaine, voisins ou amis signalent une situation d’isolement complexe d’un senior malade qui veut rester à son domicile, comment la municipalité peut-elle l’accompagner pour respecter sa volonté quant il craint toute aide intrusive ? Isolés pour perte du conjoint, des amis, dispersion des enfants, absence de famille, perte d’autonomie due au grand âge et à la santé, nos aînés doivent pouvoir vieillir chez eux dans de dignes conditions. N’ ignorons pas ces séniors silencieux qui meurent seuls chez eux dans de mauvaises conditions. La vieillesse chez soi : une réflexion municipale nécessaire.
    William Galle, Conseiller municipal d’opposition sans étiquette