Sanseverino

    Sanseverino

    De Montreuil à Memphis, Sanseverino passe par Mitry-Mory.

    Sanseverino est un conteur. Il aime raconter des histoires. Des petites histoires de la vie quotidienne qu’il distille à son rythme, avec son amour des guitares et des mélodies inspirées du jazz
    manouche ou du rock and roll.

    C’est un poète chantant, un homme libre qui ignore les modes.

    Sanseverino nous le dit : « C’est une succession d’histoires cet album. Encore un peu et toujours des p’tits courts métrages, alors tu vas me dire : mais t’en as pas marre ? Et ben non, en réalité c’est ça qui m’intéresse, passer d’une histoire à l’autre avec des nouveaux sons. Après avoir délibérément quitté le swing parce que c’était devenu à la mode, tourné avec un big band, puis un trio avec deux accordéons, jusqu’à un pur groupe de bluegrass dernièrement, ce sont les sons du blues à l’harmonica qui colorent mes chansons aujourd’hui. »

    Sanseverino est porté par l’inspiration du moment. Comme Jacques Higelin il est décalé et incisif et le public est son ami.

    « Chroniqueur du quotidien, façonneur de personnages, Sanseverino manie l’absurde autant que la tendresse, pose à l’occasion un commentaire sur la société, joue musicalement avec le
    rythme des mots, leurs sons. » Le monde

    Infos pratiques

    Localisation

    L’Atalante (1 rue Jean Vigo à Mitry-le-Neuf)