En un éclat

    En un éclat

    La scène est comme une page blanche et circulaire. Tandis qu’une goutte d’encre rouge écarlate pleine et impatiente entame doucement sa chute, une flaque embrasse le sol ; c’est le temps qui s’écoule.

    Deux corps, deux danses, deux âges se rencontrent pour habiter ce paysage dessiné par la fulgurance des gestes calligraphiques et chorégraphiques.

    Françoise, 75 ans, danseuse classique et contemporaine, aérienne. Face à elle, il y a Jordan, 26 ans, danseur de hip-hop, ancré au sol. Elle laisse revenir les gestes de l’enfance ; il les regarde s’éloigner. Avec leurs cinquante ans d’écart, ce sont deux corps réversibles qui changent d’échelle et laissent sur la page l’empreinte de leur mutation.

    Laurance Henry, plasticienne scénographe s’est nourrie de son travail chorégraphique aux quatre coins de la France, à la rencontre du plus grand âge comme du plus jeune, pour interroger le rythme et le geste de l’enfance. En un éclat raconte la genèse du geste premier. Quand les pièces du puzzle s’assemblent, c’est un autre regard que l’on porte sur l’état d’enfance. Cet éclat qui surgit de chacun d’entre nous à tous les âges de la vie.

    Dans le cadre du Festival Premières rencontres, Art petite enfance et spectacle vivant, Biennale européenne en Val d’Oise / Organisé par Acta, du 17 mars au 08 avril, avec, pour la première fois, la participation de la ville de Mitry-Mory

    Infos pratiques

    • Mercredi 28 mars, à 15h
    • A partir de 2 ans
    • Sur réservation auprès du CMCL
    • Tarif unique : 5 €

    Localisation

    Salle Jean Vilar (rue Jean-Baptiste Clément, face à la gare RER Mitry/Villeparisis)