Travaux à l’école Guy Môquet : halte à la désinformation

    Travaux à l’école Guy Môquet : halte à la désinformation

    Suite à la diffusion de rumeurs sur internet, plusieurs habitant-e-s nous ont interpellés quant à la protection des agents municipaux travaillant dans les écoles maternelle et élémentaire de Guy Môquet où avait lieu, du samedi 19 au lundi 21 octobre, une opération de désamiantage.

    Afin de rétablir la vérité et de rassurer les agents et parents, je tiens donc à rappeler l’objet et l’organisation de cette intervention.

    Dans le cadre de travaux pour la création d’une issue de secours et d’un local d’entretien à l’école Guy Môquet, le diagnostic d’amiante avant travaux a identifié cinq mètres linéaires de plinthes fixées à l’aide de colle amiantée.

    Europamiante, société spécialisée dans ces opérations, a donc été sollicitée pour procéder au désamiantage durant les vacances scolaires, en l’absence des enfants.

    À cette fin, et comme l’y oblige la règlementation, Europamiante a présenté un mois avant son intervention un plan de retrait, transmis à l’inspection du travail qui l’a validé, détaillant les précautions prises pour ce chantier, à savoir :

    • le confinement de la zone de chantier, interdite d’accès au public ;
    • l’installation d’un tunnel de décontamination ;
    • l’affichage d’une signalisation rappelant les interdictions d’accès et consignes de sécurité à respecter.

    Ainsi seuls les professionnels d’Europamiante, équipés de toutes les protections nécessaires, ont pu pénétrer sur le chantier. Aucun agent de la ville n’a pu accéder à la zone protégée.

    Des analyses réalisées sur le niveau de poussière pendant et après le chantier ont mis en évidence l’absence totale de fibres amiantées, confirmant la bonne réalisation de l’opération.

    Le désamiantage a donc bien été réalisé, par des professionnels spécialisés, dans le respect des conditions de sécurité nécessaires, et le site sera à nouveau accessible à la rentrée sans le moindre risque.