Rythmes scolaires : vers la semaine de 4 jours ?

    Rythmes scolaires : vers la semaine de 4 jours ?

    Durant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron a souligné sa volonté de permettre aux collectivités de revenir sur la réforme des rythmes scolaires, à laquelle la Ville s’était fortement opposée lors de sa mise en place.

    En plus d’imposer une répartition du temps scolaire inadaptée aux enfants, cette réforme a remis en cause le cadre national de l’éducation et a creusé les inégalités par la disparité des moyens mis à la disposition des communes pour la mise en place des temps d’activités périscolaires (TAP). De surcroît, la compensation de l’État relative à ce transfert de charge était largement insuffisante.

    La position de la municipalité reste inchangée et même si, à l’heure actuelle, aucun cadre légal n’a encore été proposé, la Ville souhaite le retour à la semaine de 4 jours et agit par anticipation pour une mise en place dès la rentrée prochaine si les textes le permettent. De même, par consultation, les enseignants se sont prononcés pour cette solution à la quasi-unanimité.

    Des conseils d’école extraordinaires seront organisés début juin afin d’avancer sur cette question et permettre aux représentants des parents d’élèves de se faire les porte-voix de l’avis des familles.