Le point sur les attributions de logement

    Le point sur les attributions de logement

    Le Comité citoyen pour la transparence dans l’attribution des logements (Cocital) s’est réuni pour la quatrième fois le 19 décembre dernier.

    Pour rappel, cette instance permet aux citoyen-ne-s d’accéder aux informations sur le logement social et les politiques nationales conduites dans ce domaine, de prendre connaissance des orientations et décisions de l’intercommunalité mais aussi et surtout d’être tenus au courant du nombre de logements attribués et de leurs conditions d’attribution sur la commune.

    Aussi, entre le 1er janvier et le 30 novembre 2019, 50 familles mitryennes ont été relogées, dont 6 dans une autre commune.

    Sur son propre contingent, la Ville s’attache à donner la priorité aux Mitryen-ne-s selon une grille de cotation travaillée et approuvée par le Cocital. Sur les autres
    contingents, 14 familles mitryennes ont pu obtenir un logement via la préfecture et 11 via Action logement.

    Le Cocital a noté que la première des raisons conduisant à faire une demande de logement social est la nécessité d’un appartement plus grand devant la question de la cherté des loyers dans le parc locatif privé.

    Cette rencontre a également été l’occasion pour le comité citoyen de rappeler son attachement au modèle français du
    logement social à savoir : le logement pour tous.

    Enfin, l’instance a une nouvelle fois dénoncé l’absence de financement public à la construction.

     

    Pack mobilité

    La Ville est inscrite dans le dispositif Pack mobilité qui vise à favoriser la mobilité des ménages au sein du parc social.

    Il comprend deux volets. Le Protocole mutation prend la forme d’une bourse d’échange de logements sociaux qui permet aux locataires de se mettre directement en contact en vue d’un échange de logement qui doit ensuite être validé en commission d’attribution.

    Le second volet, Échanger-habiter, permet aux bailleurs de mobiliser un logement d’un réservataire adhérent afin de permettre à un ménage en sur ou sous-occupation, en situation de handicap ou de vieillissement, en difficulté de paiement ou encore en mobilité professionnelle de trouver une solution adaptée.