Le chèque énergie : qu’est-ce que c’est ?

    Le chèque énergie : qu’est-ce que c’est ?

    Généralisé par l’État depuis le 1er janvier 2018, le chèque énergie remplace désormais les tarifs sociaux de gaz (TPP) et d’électricité (TSS).

    Envoyé aux bénéficiaires dans le courant des mois de mars et avril 2018, le chèque énergie, d’un montant compris entre 48 et 227 €, est venu remplacer les tarifs sociaux qui bénéficiaient jusqu’alors aux ménages à revenus modestes.

    Le chèque énergie peut être utilisé pour le paiement :

    • de vos factures d’énergie ;
    • de votre redevance en logement-foyer (étant donné que vous n’avez pas de facture d’énergie à votre nom) ;
    • de certaines dépenses liées à la rénovation énergétique de votre logement réalisées par un professionnel certifié.

    Valable un an, il est attribué au regard des ressources et de la composition familiale de votre foyer.

    Aussi, il est impératif d’être à jour de sa déclaration d’impôts, même en cas de revenus faibles ou nuls, car c’est l’administration fiscale qui est en charge d’établir la liste des ménages éligibles.

    Pour régler votre facture d’électricité ou de gaz, deux possibilités :

    • envoyer votre chèque directement à votre fournisseur, accompagné d’une copie d’une facture, d’un échéancier… faisant apparaître vos références client ;
    • utiliser votre chèque en ligne sur chequeenergie.gouv.fr.

    Pour cela, pas besoin d’attendre votre prochaine facture, vous pouvez utiliser votre chèque dès à présent. Il sera directement crédité sur votre compte client.

    À noter que le chèque énergie est accompagné d’une attestation qui doit aussi être envoyée (notamment si vous avez plusieurs fournisseurs d’énergie).

    Vous pourrez ainsi bénéficier d’une protection supplémentaire, auprès de vos fournisseurs, en cas de difficulté.