La Ville se mobilise pour le pouvoir d’achat des Mitryen-ne-s

    La Ville se mobilise pour le pouvoir d’achat des Mitryen-ne-s

    Après la crise sanitaire, c’est la crise sociale qui pointe le bout de son nez. Aussi, la Ville prend des mesures pour ne pas pénaliser plus lourdement les Mitryen-ne-s.

    Plusieurs mois de chômage partiel, voire de cessation d’activité, des dépenses alimentaires et énergétiques en hausse en raison du confinement, des suppressions d’emplois dans de nombreux secteurs, des recherches d’emplois rendus plus difficiles dans le contexte actuel, sont autant de mauvaises nouvelles pour le pouvoir d’achat des Français-e-s. À Mitry-Mory, la municipalité a décidé de tout mettre en oeuvre pour soutenir les Mitryen-ne-s.

    Enfance
    Avec la réouverture des écoles, de nombreux élèves ont retrouvé la restauration scolaire. Afin que la facture de cantine ne pèse pas trop sur le budget des familles, la
    Ville a engagé deux actions fortes. La première consiste en l’instauration de la gratuité depuis le mois de mars. La seconde interviendra à la rentrée. Comme elle s’y était engagée dans le programme pour lequel vous l’avez élu, la municipalité proposera, dès septembre, un tarif maximum de 2€ par repas afin de favoriser l’accès à ce service. Sur ce prix maximum, le barème du quotient familial continuera d’être appliqué.

    Restauration scolaire : tarif maximum de 2€ par repas

    Sport
    Attachée aux valeurs et aux bienfaits de la pratique sportive et son accès au plus grand nombre, la Ville est particulièrement à l’écoute des familles qui seraient tentées de renoncer à leurs adhésions dans les clubs en raison de la baisse de leurs ressources liés à la crise actuelle. Aussi, le conseil municipal a acté l’augmentation de la valeur faciale du ticket sport qui passera de 20 à 30€ pour la saison sportive 2020/2021.

    Augmentation de la valeur du ticket sport à 30€
    De même, la saison de l’École municipale d’initiation sportive ayant été interrompue depuis le 18 mars, un avoir, calculé au prorata du nombre de séances annulées, sera proposé aux familles. Cet avoir pourra être déduit de l’inscription à la rentrée prochaine ou remboursé sur demande des familles.

    Culture
    Avec la même volonté de ne pas pénaliser les familles et de leur permettre de continuer d’accéder aux propositions culturelles de la Ville, un avoir sera également proposé aux adhérent-e-s des cours et activités culturelles municipales, au prorata du nombre de mois de fermeture des équipements. Cet avoir pourra être déduit de l’inscription à la rentrée prochaine ou remboursé sur demande des familles.

    Proposition d’avoirs sur les réinscriptions aux activités culturelles
    Pour les spectacles annulés à I.:Atalante, des modalités de report des billets, d’ avoirs ou de remboursements ont également été mises en place (voir p17 de L’évolution).

    Commerces
    Durant le confinement et au-delà, la Ville s’est tenue aux côtés des commerçants de proximité pour les aider autant que possible à passer ce cap difficile. Aussi, le conseil municipal a voté, le 30 juin, un abattement fiscal de 16,66 % sur les montants de la taxe locale sur la publicité extérieure, correspondant à deux mois de tarification pour tous les commerces et entreprises mitryens concernés par celle-ci. En partenariat avec la RCEEM, un avoir de 150 € sur les factures d’électricité et de 100 € sur les factures d’eau sera proposé, à partir de septembre, aux commerces du territoire impactés par la crise et ayant un contrat avec cette régie.
    Par l’intermédiaire de la Carpf, la Ville a participé au fonds de résilience mis en place par la Région, la Banque des territoires et les collectivités. Ce dernier permet l’octroi d’avances remboursables, pouvant aller de 3 000 à 100 000 €, aux entreprises de moins de 20 salariés, pour une durée de 6 ans au maximum.

    Deux mois d’exonération sur la taxe locale sur la publicité extérieure
    Enfin, la Ville travaille à un partenariat avec le site Petitscommerces pour permettre une meilleure visibilité et digitalisation des commerçants et artisans du territoire. Elle prendra en charge l’adhésion de 90€ (HT) pour chaque commerce éligible. Une nouvelle vitrine en ligne pour les aider à se relancer.