Frelon asiatique : des cas signalés à Mitry-Mory

    Frelon asiatique : des cas signalés à Mitry-Mory

    Comme de nombreuses communes d’Île-de-France, Mitry-Mory est désormais elle aussi concernée par la présence du frelon asiatique, le premier nid étant apparu en 2017 sur le territoire communal.

    Depuis, plusieurs cas ont été signalés au service environnement de la Ville.

    Sa piqûre est dangereuse pour l’homme, et sans aucun prédateur naturel, le frelon, qui se nourrit d’autres insectes, notamment des abeilles, est susceptible d’entraîner des dégâts importants sur la biodiversité locale.

    « L’an dernier, sur l’ensemble de la saison apicole, nous avions dénombré un seul frelon. Or cette année, nous en croisons plusieurs à chacun de nos passages sur le rucher. Pour le moment, nous n’avons pas noté d’impact sur la production de miel, qui a bénéficié de l’excellente floraison des Acacias. Mais nous ne savons pas mesurer les effets sur nos colonies qui sont déjà en
    configuration d’hivernage. Si trop d’abeilles sont capturées par les frelons asiatiques, les ruches risquent d’être affaiblies et d’avoir du mal à redémarrer leur activité au printemps prochain », explique René Le Cleuyou, membre de l’association des Amis des butineuses de Mitry-Mory.

    Lorsqu’un nid est identifié sur le domaine public, dans les parcs, ou toutes autres propriétés communales, la Ville fait intervenir une entreprise prestataire qui procède à sa destruction. Ce fut le cas en septembre, au parc de la Roseraie de la médiathèque.

    De même, les particuliers qui auraient la désagréable surprise de découvrir un tel nid sur leur terrain, ne doivent surtout pas agir eux-mêmes. Inutile également d’appeler les pompiers qui n’interviendront pas. Il est impératif de s’adresser à un professionnel qui dispose des connaissances et du matériel adéquats.

    La marche à suivre est donc de contacter un référent agréé parmi la liste à disposition sur le site fredonidf.com, afin de s’assurer d’une intervention faite dans les meilleures conditions de sécurité.

    La Ville étudie la possibilité de prendre en charge tout ou partie des frais liés à l’intervention d’un professionnel pour la destruction de nids. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés dans les pages de L’évolution.

    En cas de passage de frelons asiatiques mais sans présence de nid, vous pouvez également installer des pièges fabriqués maison. Il n’existe pas de solution miracle, ce qui fonctionne chez l’un ne sera pas forcément efficace chez un autre. Aussi, il convient de faire des essais en gardant à l’esprit que les pièges doivent être sélectifs afin d’attirer le frelon asiatique tout en repoussant les autres insectes.

    Plusieurs recettes sont disponibles sans pour autant être totalement satisfaisantes. Vous pouvez, par exemple, garnir vos pièges de jus de pomme 100% pur jus, ou bien réaliser une mixture à base de sirop de cassis, de bière brune et de vin blanc.

    « Des recherches sont actuellement en cours pour trouver l’appât qui permettra d’enrayer la prolifération de frelons asiatiques mais cela prendra du temps avant que l’on dispose d’une solution efficace. D’ici-là, les abeilles continueront d’être exposées alors qu’elles sont déjà fragilisées par la sécheresse, les pesticides ou encore la généralisation des monocultures » précise René Le Cleuyou.