Communiqué de madame le maire

    Communiqué de madame le maire

    Victoire contre la double sectorisation pour les lycéens mitryens : fin de l’injustice, notre mobilisation a payé !

    Chère Mitryenne, Cher Mitryen,

    Après près de 3 années de combat, c’est une grande victoire pour tous les Mitryens, un immense soulagement pour les jeunes et leurs familles, le Tribunal Administratif a tranché : la double sectorisation, c’est terminé !

    Rappelez-vous, en 2015, face à l’augmentation des effectifs du lycée Honoré de Balzac, l’Inspection d’Académie décidait d’obliger les élèves mitryens à formuler un choix d’orientation à Longperrier, s’autorisant à en envoyer certains, en toute opacité, à 1 heure de chez eux.

    La majorité municipale avait immédiatement entamé le combat afin de faire cesser cette discrimination.

    En effet, seuls les Mitryens étaient visés, dans ce lycée qui accueille des élèves venant d’une dizaine de villes. Les lycéens concernés voyaient leur temps de trajet passer de 10 minutes à 1 heure, subissant l’impact sur leur sommeil, leur concentration, leurs résultats. Sans parler des activités périscolaires impossibles et des dépenses supplémentaires de transport et de cantine obligatoire.

    Pourtant, la Ville a porté ce lycée, mis à disposition le terrain pour sa construction, pris à sa charge l’entretien et offert l’accès à ses équipements sportifs, quand d’autres villes le font payer aux lycées. Un engagement pour les familles, nombreuses à choisir Mitry-Mory pour la qualité des équipements scolaires, permettant aux enfants de suivre un parcours de proximité de la maternelle au lycée.

    Aujourd’hui, en rappelant que l’Inspection d’Académie a « méconnu le principe d’égalité des usagers du service public », le Tribunal Administratif de Melun a donné raison à la Ville et à ses habitants, mobilisés contre cette discrimination.

    Une victoire à savourer : peu y croyaient et certains attendaient même avec opportunisme un revers de la municipalité. Elle prouve que le service public n’est pas qu’une question de restriction budgétaire, mais aussi de qualité et d’égalité de traitement.

    Fidèle à notre tradition, nous nous projetons maintenant vers l’avenir et remettons le métier sur l’ouvrage : il nous faut réunir les villes du secteur et la Région pour surveiller les évolutions démographiques et préparer l’extension du lycée ou la construction d’un nouvel équipement.

    Une fois de plus, Mitry-Mory saura être fer de lance pour lancer ce travail, et pour continuer de défendre un service public de l’éducation de qualité.

    Charlotte Blandiot-Faride
    Maire de Mitry-Mory

    <<<<<<< HEAD ======= >>>>>>> ac48d1a3a9cd5120d1a534eca0020e7c3ced17fe