Une classe à 32 élèves en grande section

    Une classe à 32 élèves en grande section

    Ce qui devait arriver arriva…

    Les inscriptions d’élèves supplémentaires en cours d’année à l’école maternelle Émile Zola conduisent aujourd’hui à un effectif de 32 élèves en grande section.

    La municipalité avait pourtant alerté l’Inspection d’académie à de nombreuses reprises dès la rentrée scolaire, puisque l’on comptait déjà 30,33 élèves par classe en septembre dans cet établissement.

    L’an dernier, 27 enfants avaient été inscrits en maternelle à Mitry-le-Neuf en cours d’année, dont 10 à l’école Émile Zola.

    Il était donc prévisible que la situation, déjà critique pour les conditions d’apprentissage et d’enseignement, ne pourrait que s’aggraver.

    Faisant fi de ce constat sans appel, l’Inspection d’académie avait continué à faire la sourde oreille et avait pris la décision de fermer la 7e classe de l’école Émile Zola.

    Les mobilisations des parents d’élèves, de la communauté éducative et des élus avaient pourtant été nombreuses.

    Occupation de classe, blocage de l’école, manifestation devant la mairie annexe et l’académie de Créteil n’y ont rien fait.

    « Ce qui est inquiétant, c’est que jusqu’à présent, à force de batailles, nous arrivions à obtenir gains de cause, là ça n’a pas été le cas », a regretté madame le maire.

    Le manque de moyens reste l’argument principal opposé aux mairies et aux habitants dans ce genre de situation.

    La municipalité met aujourd’hui l’État face à ses responsabilités et exige une politique volontariste en faveur de l’éducation afin de former plus d’enseignants.