Cinq nouvelles classes pour la rentrée 2018

    Cinq nouvelles classes pour la rentrée 2018

    Le 6 juin dernier, j’avais eu le plaisir d’annoncer la décision de l’Inspection d’Académie qui avait confirmé l’ouverture de trois nouvelles classes dans les écoles Henri Barbusse, Jean de la Fontaine et Jean Moulin, tandis que deux autres ouvertures possibles devaient être confirmées à la rentrée 2018.

    Depuis, nous sommes restés mobilisés et attentifs pour obtenir l’ouverture de ces dernières classes qui restait conditionnée aux effectifs accueillis dans les écoles à la rentrée.

    Un travail fructueux, puisque nous pouvons vous confirmer aujourd’hui que deux classes supplémentaires ouvriront bien : une à l’école Elsa Triolet, l’autre à l’école Emile Zola.

    Tout un symbole, alors que c’est dans cette même école Emile Zola que, à la rentrée 2017, la fermeture d’une classe avait déclenché un mouvement de mobilisation de la communauté éducative mitryenne. En effet, cette fermeture plaçait les enfants de Mitry-le-Neuf dans une situation inconfortable, avec des classes accueillant plus de 30 élèves.

    C’est bien grâce à cette mobilisation, dont je remercie l’ensemble des acteurs et soutiens, qu’ils soient parents, élèves, enseignants, directeurs, délégués départementaux de l’Éducation nationale ou représentants syndicaux, agents communaux et élus, que nous avons pu obtenir cinq nouvelles classes pour l’année scolaire qui s’ouvre.

    Je me félicite que nos arguments aient été entendus par l’inspection d’Académie, et nous engageons le gouvernement à poursuivre cet exemple en allouant les moyens humains et financiers nécessaires à l’accompagnement des élèves.

    Par exemple en investissant dans les Réseaux d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté (RASED) et dans la médecine scolaire, plutôt que d’annoncer la suppression massive de postes d’agents publics et de couper le financement des emplois aidés indispensables au fonctionnement des écoles.

    Cette décision souligne aussi l’intérêt d’une démarche de mobilisation collective, qui permet à la Ville et à ses habitants d’être entendus, et d’obtenir des avancées concrètes en leur faveur.

    Ainsi, sur ce sujet comme sur d’autres, vous pourrez continuer à compter sur nos efforts pour l’amélioration constante des services publics proposés aux Mitryen-ne-s.

    Charlotte Blandiot-Faride
    Maire de Mitry-Mory

    <<<<<<< HEAD ======= >>>>>>> ac48d1a3a9cd5120d1a534eca0020e7c3ced17fe