Groupes politiques

    Composition / Tribunes

    Le conseil municipal est composé de cinq groupes politiques.

    Composition

    Groupe des élus communistes et progressistes

    Présidente : Marianne MARGATÉ

    Membres : Charlotte BLANDIOT-FARIDE, Franck SUREAU, Naïma BOUADLA, Luc MARION, Audrey MERET, Jacques DURIN, Josiane MARCOUD, Jean-Pierre BONTOUX, Guy DARAGON, Dominique DUIGOU, Loris BOULOGNE, Louise DELABY, Sylvain BERNARD, Julie MOREL, Vincent BOT

    Groupes des élus socialistes et apparentés

    Présidente : Laure GREUZAT

    Membres : Gilbert TROUILLET, Jean BOUGEARD, Yannick LAGARTO, Claire KAHN, Adeline TEULALE, Mohamed KACHOUR

    Groupe des élus écologistes

    Président : Benoit PENEZ

    Membre : Farid DJABALI

    Groupe des élus UDI

    Président : Laurent PRUGNEAU

    Membres : Gérard GAUTHIER, Dominique MANIERE, Sun Lay TAN

    Groupe des élus Les Républicains et apparentés

    Président : Philippe LALOUE

    Membres : Corinne ADAMSKI-CAEKAERT, Farida BENMOUSSA, Isabelle PEREIRA

    Tribunes

    Tribunes publiées dans le numéro de février 2017 de L’évolution suite au conseil municipal du 13 décembre 2016.

    Groupe des élus communistes et progressistes

    Nous gageons que 2017 soit une année d’espoir. Vous pourrez en tout cas compter sur nous, élus de terrain, pour participer à ce grand mouvement populaire que nous appelons de nos vœux. Car c’est de fraternité et de solidarité dont nous avons besoin. Sans elles, aucune lutte ne sera possible. À Mitry-Mory, en responsabilité, nous luttons contre l’austérité pour garantir les services publics aux Mitryens, garantir des investissements utiles aux citoyens et au tissu économique local, garantir la dignité de chacun et le bien vivre ensemble pour tous. Investir dans les équipements, dans les écoles, dans la vie associative, dans la vie culturelle, dans la solidarité pour tous, et notamment à l’égard des plus fragiles et des personnes âgées, c’est investir dans l’humain. Le service public, c’est le patrimoine de tous. Le défendre, c’est défendre un modèle de société du partage et du respect. En cette année 2017, nous faisons le vœu que la liberté soit au coeur de tous les débats, de toutes les idées et de toutes les luttes.

    Groupes des élus socialistes et apparentés

    Le Projet d’Aménagement et de Développement Durable est un document important puisqu’il décline notre vision du développement de notre ville pour les 20 ans à venir. Ce travail est la synthèse des souhaits des Mitryens en termes d’habitat, d’emplois, de transport, d’équipements et de cadre de vie. Nous actons donc dans ce document que nous ne souhaitons ni un développement démesuré ni des contraintes imposées de l’extérieur dans ce secteur de Roissy toujours en développement. Pas de projet pharaonique sophistiqué, les Mitryens souhaitent vivre dans une ville à taille humaine où l’on prenne en compte les difficultés de leur quotidien et cherche à les résoudre. Pour les élus, ce n’est pas toujours évident de satisfaire tout le monde car les demandes des uns et des autres sont souvent en contradiction. Nous sommes donc contraints à veiller à tous les aspects en même temps avec toutes les problématiques que cela soulève… Un exercice d’équilibriste qui se traduit par la volonté de maîtriser notre développement tout en le poursuivant de manière équilibrée dans l’intérêt général.

    Groupe des élus écologistes

    Le SIRESCO, notre prestataire de restauration collective, s’engage dans la démarche «restauration responsable». La méthode part d’un état des lieux sur les approvisionnements, le gaspillage et déchets, les locaux et le matériel, les éco-gestes, le bien être alimentaire,… Cet engagement nous satisfait, tout comme le vote définitif des députés portant le seuil d’aliments bio et locaux à 20% dans les cantines collectives. Ainsi, nous espérons voir ce seuil appliqué pour les 1438 repas servis en moyenne par jour dans nos écoles et pour ceux servis au restaurant municipal. Le SIRESCO doit nous accompagner sur des initiatives sur les éco-gestes et le gaspillage alimentaire que l’ADEME situe entre 150 et 200 grammes par jour, soit 21 à 28 Tonnes par an, l’équivalent d’un budget situé entre 63.000 et 84.000 € par an pour l’ensemble de nos cantines. Pour les écogestes on pourrait imaginer à Mitry-Mory les élèves et le personnel sensibilisés à la démarche de tri des denrées organiques tout en installant des composteurs. À titre d’exemple, les restaurants scolaires de la Mairie de Paris 2e valorisent 39 Tonnes de déchets organiques par an.

    Groupe des élus UDI

    A l’occasion des vœux, l’«Héritière» nous a, une nouvelle fois, lu un texte merveilleux sur la situation de notre ville… Une ville incomparable, enviée par tous, attrayante, avec un art de vivre qui se cultive au fil des années et pour qui, la poésie ne peut qu’apporter enrichissement intérieur et compréhension entre les peuples. Malheureusement tout cela entaché par un gouvernement socialiste qui se refuse à une redistribution si nécessaire pour notre ville. Ah, si nous étions libres… Liberté chérie… Tout serait si différent ! Comment ne pas s’enthousiasmer devant un tel discours ? Mais comme souvent le diable se cache dans les détails. Un tout petit rien, juste un article dans le Figaro du 19 décembre sur la baisse de la Taxe d’Habitation de 13,9 % à Villeparisis, de 9 % à Claye-Souilly ou encore de 7,7 % à Sarcelles. Un carton plein pour la CARPF qui place 7 villes sur 10 dans le palmarès français des plus fortes baisses. Une exception : Mitry- Mory !!! Et oui, la liberté et la poésie ont toujours un prix : VOS IMPÔTS !!! Et que dire de notre encours de dette mais nous y reviendrons…

    Groupe des élus Les Républicains et apparentés

    Texte non parvenu.